L'Echo Républicain : un artiste peintre installé à Écluzelles
Ce peintre facétieux expose dans les nouveaux locaux de l’agence LCL de Dreux
L’artiste Alfredo Lopez raconte dans ses toiles des histoires pleines de formes et de couleurs
Alfredo Lopez, un artiste peintre installé à Écluzelles

Alfredo Lopez, un artiste peintre installé à Écluzelles, a participé à une menhir-parade en Bretagne.

Des couleurs chaudes, intenses, des formes rondes, douces et sensuelles, des tableaux qui racontent des histoires.
« Voilà tout mon univers », sourit Alfredo Lopez, artiste peintre installé à Écluzelles, depuis cinq ou six ans. « Mes toiles sont toujours narratives. Elles disent de petits instants de rien qui font tout ce que nous sommes. »
Un monolithe de plus de deux mètres
« Cela a toujours été comme cela. Depuis que je suis tout petit, j'ai besoin de raconter des histoires, de faire ressortir mes émotions. Si j'étais musicien, j'aurais écrit de la musique. Mais comme j'ai toujours été à l'aise avec le dessin et la peinture, c'est naturellement que je raconte mes histoires en tableaux et en couleurs. »
C'est évidemment une histoire qu'il a racontée cet été sur un menhir. Alfredo Lopez a, en effet, participé à une menhir-parade organisée par le club des entreprises Ouest Côtes-d'Armor. « Les organisateurs m'ont contacté après avoir vu des mannequins que j'avais peints. Il y a toujours des personnages dans mes 'uvres. Je crée des silhouettes dans un décor. Cette fois, j'avais eu envie d'inscrire un décor sur une silhouette. »
Alfredo Lopez a été très étonné lorsqu'il a reçu le menhir, un monolithe en fibre de verre de plus de deux mètres de haut. « Je me suis vraiment demandé comment j'allais faire. Je n'avais jamais travaillé sur une surface aussi importante. »
Et pourtant, dessins après dessins, le menhir de l'artiste prend vie. Il se couvre de lumières joyeuses, de formes généreuses et d'une belle histoire de jeunes qui trouveront leur place dans le monde à condition d'avoir des bases solides.
« J'ai aimé participer à cette expérience. C'est une belle idée pour promouvoir à la fois la Bretagne et l'art d'aujourd'hui. Et je suis assez fier. Trente-huit menhirs ont été réalisés et seulement deux artistes, dont moi, ne sont pas Bretons. »
Pendant que son menhir continue son tour de Bretagne, Alfredo Lopez est déjà passé à autre chose. Tous les jours, il se rend dans un atelier en forme de tourelle située dans le jardin de sa maison d'Écluzelles. Et là, il dessine, encore et encore. Il met sur le papier des émotions, des anecdotes, des souvenirs, des impressions. Certains de ces dessins deviendront tableaux, toiles fortes qui raconteront des histoires, par forcément celles de l'artiste, à tous ceux qui les verront. En ce moment, il travaille à une série de toiles sur le thème de la maison.
« Je suis attentif à tous les petits moments de la vie
« Tout le monde dit que je travaille lorsque je suis à l'atelier. Ce n'est pas l'impression que j'ai. J'ai juste le sentiment de faire surgir ce que je ressens. »
Alfredo Lopez, né en Espagne et arrivé en France à l'âge de 5 ans, a connu le travail classique. Il a été à la tête d'une entreprise de web-design. « Mais, je n'étais pas heureux. Alors, en 2005, j'ai tout arrêté. Et je me suis lancé dans la peinture. »
Les débuts n'ont pas été faciles. « D'un coup, on ne dépend plus que de soi-même. On ne peut plus se cacher derrière des clients et des budgets. Il faut y aller, tout seul. »
Alfredo Lopez apprend à se dévoiler, à oser peindre ses émotions et à être entièrement lui-même.
« Je travaille sans doute plus qu'avant, car en fait, je travaille tout le temps. Mais aujourd'hui, je suis heureux et je suis attentif à tous les petits moments qui font une vie. »
Rendez-vous. Alfredo Lopez participera à une exposition collective à l'espace Dragon d'Auneau du 3 au 26 septembre.
Pascale Rouchaud
pascale.rouchaud@centrefrance.com


Créé le : 02/04/2021, par install admin modifié le : 15/04/2021